Saint-Pierre du Vauvray, Normandie
02 32 59 91 06
mairie@saintpierreduvauvray.fr

Travaux de la rue Gourdon

Travaux de la rue Gourdon

Rue Gourdon

La réunion du 18 juin dans la cour de l’école :

Une réunion a eu lieu le 18 juin pour présenter les travaux de la rue Gourdon (la rue de l’école). Le directeur de la mobilité de l’Agglo, M. Monnier était présent, accompagné du directeur de la voirie de l’agglomération, M. Beauville, ainsi que du responsable de la voirie de notre secteur, M. Auzoux.

Cette réunion a rassemblé une très grosse partie des riverains, des enseignants, des parents d’élèves et les élus.

Une phase de travaux d’entretien est programmée par l’Agglomération Seine-Eure pour la commune de Saint-Pierre du Vauvray. Le choix de la rue Gourdon a été fait, du fait de l’état de la chaussée et de l’insécurité pour les piétons et les enfants qui se rendent à l’école.

Mais pas seulement : cela concerne aussi les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Et n’oublions pas que certains parents ont une poussette. Aujourd’hui, s’ils veulent se rendre à pied à l’école, ils se retrouvent forcément sur la chaussée, avec les voitures dans le dos.

Pas de sécurité donc. Rien de rassurant pour inciter à se rendre à pied à l’école. Donc les parents, s’il n’y a pas de sécurité, préfèrent déposer leurs enfants en voiture devant la grille de l’école.

L’historique :

Lors des travaux d’aménagement du centre-bourg, des lots avaient été prévus en option, comme :

  • le parvis de la mairie (440 000 € HT – 528 000 € TTC),
  • le rond point en bas de la rue de Paris (70 000 € HT – 84 000 € TTC),
  • la rue Gourdon (188 000 € HT – 225 600 € TTC).

Pour rester dans l’enveloppe du million € HT (avec la rue Grande et le parking : 480 000 € HT – 576 000 € TTC), le lot optionnel de la rue Gourdon n’a pas été retenu par le maire de l’époque, qui lui a préféré le parvis de la mairie.

Sans compter les aménagements paysagers et la signalétique que réclament aujourd’hui les commerçants.

Aujourd’hui, la commune n’a plus les moyens de réaliser l’aménagement de la rue Gourdon.

L’Agglomération a donc travaillé sur une remise à neuf de la rue Gourdon, passant cette fois, non plus en aménagement, mais en entretien par les services de l’Agglomération Seine-Eure. Cela coûterait 0 € pour la commune.

travaux rue Gourdon
Les travaux de remise à neuf de la rue Gourdon (rue de l’école) prévus par l’Agglo Seine-Eure

Objectifs et description des travaux prévus :

Les trois principaux objectifs de ces travaux sont :

  • La remise à neuf d’une voirie vétuste et très abîmée en respectant la réglementation ;
  • sécuriser les sorties de véhicules ;
  • assurer une meilleure protection des façades, faitages et gouttières ;
  • mettre en sécurité les piétons et les enfants (familles) qui se rendent à l’école ;
  • apaiser la circulation dans la rue en incitant les familles à se rendre à pied à l’école le matin et le soir, ou à se garer sur les parkings disponibles.

L’inversion du sens de circulation n’offre que des avantages :

  • Pour la sécurité des piétons, le sens de circulation permet pour la majorité des familles de voir venir les véhicules en face (au lieu de les avoir dans le dos en marchant sur la chaussée comme actuellement) ;
  • alors que pénétrer dans la rue Gourdon côté poste ne permet pas de voir les véhicules arrivant de la droite, la sortie, au contraire, permet de visualiser les véhicules arrivant de chaque côté ;
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

  • le fait de passer par la rue grande puis la rue du château permet aux automobilistes de passer devant le parking du centre-bourg (à côté de la boucherie la Limousine) et éventuellement s’y garer (ensuite le parcours à pied est prioritaire et sécurisé), puis devant le parking de l’école (on voit s’il y a de la place, on peut se garer à quelques mètres de l’école, sans emprunter la rue Gourdon) ;
  • pour les plus grands, un dépose-minute est disponible de façon tout à fait sécurisée au vieux puits, et le retournement est immédiat pour le parent en auto. Gain de temps pour les parents et apaisement de la rue Gourdon.

previous arrownext arrow
Slider

Le point de vue des enseignants :

Les enseignants de l’école accueillent avec enthousiasme le projet de réaménagement de la rue Gourdon. Cela fait plusieurs années que ce projet est promis sans concrétisation.

En effet, les abords de l’école nécessitent de nombreuses mises en sécurité. La sécurité est essentielle aux abords des écoles. La circulation et le stationnement pose actuellement problème dans la rue Gourdon (blocages, stationnements inadaptés gênant fortement les riverains qui sont parfois gênés pour sortir de leur cour en voiture). Cela crée des tensions qui pourraient être évités par une signalisation claire.

  • L’aménagement d’un trottoir surélevé par rapport à la chaussée permettrait aux enfants qui rentrent seuls de l’école, aux parents cheminant avec leurs enfants et souvent des poussettes de circuler en réelle sécurité ;
  • L’inversion du sens de la circulation peut être bénéfique à la sécurité de tous. Avec une sortie actuelle assez dangereuse, le changement de ses offrirait une visibilité à droite comme à gauche ; le bus stationnerait du côté impair de la chaussée, permettant de descendre directement sur le trottoir, et pour les plus petits, d’éviter de traverser la route ;
  • La plus-value pour l’environnement de l’école : les parents sont très soucieux de la sécurité et un aménagement adapté et sécuritaire ne ferait plus hésiter des parents pour inscrire leur enfant ou s’installer sur le village.
Rue_Gourdon_note_au_conseil_municipal_école

Une pétition des riverains sur les travaux de la rue Gourdon :

Les riverains souhaitent interdire la circulation (sauf riverains) dans la rue Gourdon afin de pouvoir se garer sur le « petit » parking de l’école, (arrêt-minute) ou abandonner ce projet et étudier une nouvelle solution.

Rue_Gourdon_petition

Les arguments des riverains :

  • Ceux qui ont des garages ou portail sur le bord de la route actuelle, ne pourront pas ou difficilement rentrer leurs véhicules avec des trottoirs d’1 mètre 40 de large ;
  • L’impossibilité de stationner devant nos habitations implique pour tous ceux qui n’ont pas la possibilité de rentrer leurs véhicules dans leurs propriétés faute de non-faisabilité (pas de cours ou place pour une seule voiture) ;
  • Peur pour les fondations de la maison ;
  • Nous sommes dans un village et non en ville ;
  • Enfin, la possibilité de laisser les poubelles sur la voie publique toute la semaine.

D’autres arguments plaident en faveur du projet :

  • Contre la continuité de la grande rue ;
  • J’ai un trottoir en face de la maison et une pièce en sous-sol ;
  • Nous ne voulons pas perdre notre trottoir ;
  • La valeur des maisons de cette rue se trouvera réduite du fait que les éventuels nouveaux acquéreurs ne pourraient pas se garer devant leur maison pour descendre par exemple : les courses, enfants, livraison, etc.

Les techniciens de la voirie de l’agglomération répondent à ces différentes interrogations :

D’abord sur les poubelles : pour les élus, les poubelles ne peuvent rester en permanence sur la voie publique pour des raisons de sécurité et de salubrité. Il faut trouver une solution sûre pour un regroupement sécurisé.

Pour la perte de valeur des maisons : la perte de valeur vénale des propriétés face au problème de stationnement est erronée : avec une rue complétement refaite et sécurisée, les propriétés prennent de la valeur.

Pour ce qui est de la continuité de la grande rue (ce qui est le cas aujourd’hui) : la municipalité souhaite l’inversion du sens de circulation, la continuité sera ainsi rompue.

Nous ne voulons pas perdre notre trottoir : non seulement  il n’y aura pas de perte de trottoir, mais c’est un trottoir refait entièrement à neuf et sécurisé qui va remplacer les trottoirs vétustes et inutilisés.

J’ai peur pour mes fondations et des fissures : les techniciens de l’agglomération feront tout pour ne pas dégrader, et bien au contraire, pour protéger et préserver l’habitat (façades, gouttières et faîtage). Un constat d’huissier sera réalisé avant tous travaux.

Des trottoirs réduits à 1,2 m :

Ceux qui ont des garages ou portails pourront difficilement rentrer leurs véhicules avec des trottoirs d’1,4 m de large : Après avis des experts et des élus, les responsables de de la voirie acceptent de réaliser un trottoir de 1,2 m de large. cela permet encore l’accès PMR et poussettes.

Et cela résout les problèmes d’entrée-sortie des véhicules, et en partie le problème du stationnement.

L’Agglo s’engage à installer des entrées en face du trottoir : les bordures pourront être dites « en bateau », c’est-à-dire avec une vue de 5 cm maximum, ce  qui permettra des manœuvres pour pouvoir rentrer une voiture facilement.

De plus, selon les techniciens de l’Agglomération, le problème du  stationnement permanent pourrait être réglé en partie par le parking derrière le bâtiment communal avec peut-être un meilleur fléchage et une meilleure accessibilité.

Le stationnement minute devant l’école pourrait aussi servir de stationnement pour les riverains en dehors de certains créneaux scolaires. Attention tout de même aux contraintes vigipirate.

Travaux de la rue Gourdon : l’avis des conseillers :

Nous prenons à cœur l’intérêt et le confort des Saint-Pierrois. C’est pour cela que nous sommes très favorables à l’embellissement de la commune, de nos rues, et du développement de nos services.

Nous sommes très attentifs à l’état de vétusté de la rue Gourdon et de l’allée du Roule.

Les travaux proposés sont pour Saint-Pierre du Vauvray l’occasion de débuter la remise en état de ce quartier en rénovant la rue Gourdon. C’est une occasion exceptionnelle qui se présente à nous pour réaliser ces travaux sans que la commune ne paye quoi que ce soit. Ce qui risque de ne pas se reproduire de sitôt.

Bien sûr, la municipalité peut faire le choix de réaliser ces travaux dans une autre rue, ou un autre quartier, comme la gare. Mais nous pensons que c’est cette rue qui nécessite le plus une rénovation complète de la chaussée et une mise en sécurité des piétons.

Défendre l’intérêt des riverains et l’intérêt général :

Nous défendons à la fois les intérêts des riverains, et l’intérêt général que représente l’école. Elle représente la république, la jeunesse et l’avenir de notre commune.

Notre école se situe rue Gourdon, et il nous semble primordial de la défendre. Nous n’avons pas les moyens d’investir dans une nouvelle école. Les effectifs sont tendus, et afin de ne pas perdre de classe, il faut que cette école soit la plus attractive possible.

Or, son attractivité dépend tout autant de la qualité du service public que de la sécurisation de ses accès.

Nous comprenons que la circulation des automobiles le matin et le soir, ainsi que le stationnement des parents d’élèves, même stationnement minute, constitue une gêne pour les riverains.

Difficile de se garer dans des rues étroites :

Force est de constater qu’on ne peut se garer entre l’école et la rue grande déjà. Ni sur la rue Gourdon entre la rue du château et l’allée du roule. Quelques véhicules peuvent se garer toutefois. Le nouvel aménagement permettra d’élargir la route, côté impair (école primaire), ce qui permettra de garer des véhicules, surtout avec une largeur réduite à 1,2 m. L’écoulement des eaux pluviales est également préservé.

Et cependant, certaines contraintes physiques (candélabres, escalier privé empiétant sur la voie publique, bornes électriques…) vont retirer quelques places en face de ces installations. Par contre l’espace sera élargi côté impair, allant jusqu’aux murs.

Nous avons beau être dans un village, et non en ville, nous sommes ici en centre-bourg. La largeur des rues est historique, convenant difficilement à la circulation routière, ainsi qu’au stationnement. Les rues n’étaient pas faites pour cela.

Nous offrons néanmoins des alternatives :

  • sécurisation des enfants et des familles sur le trajet de l’école, et même en accès PMR. À pied, à vélo, en bus ou en voiture ;
  • un parking qui reste possible pour les riverains ;
  • des alternatives pour se garer à proximité immédiate ;
  • un gain de temps et de plaisir pour les parents ;
  • une rue apaisée si tout le monde joue le jeu ;
  • une vraie valorisation de la rue et du village.

Et ce que l’on souhaite de prime abord, c’est promouvoir les modes doux en toute sécurité.

Nous souhaitons que les parents puissent enfin se rendre à pied à l’école avec leurs enfants, ce qui apaiserait grandement la circulation dans cette rue.

Et nous voulons offrir des alternatives aux parents qui viennent du Vieux-Rouen ou de Saint-Étienne pour se garer ailleurs que rue Gourdon.

Cette rue est un territoire partagé entre les riverains, forcément inquiets, mais compréhensifs à la fois sur l’amélioration de la voirie et la sécurité des enfants, ainsi que de la nécessité de rendre l’école attractive. Et aussi de tous ceux qui travaillent aux écoles, qui ne devraient plus utiliser cette rue pour le stationnement en journée afin de laisser les places libres aux riverains, ainsi que des parents d’élèves qui doivent respecter les entrées-sorties des riverains aux heures où ils partent au boulot.

Ce n’est pas fini, et nous contrôlerons le bon déroulement des travaux :

Nous négocions pour que le bus scolaire ne soit plus gênant, comme nous avons pu négocier avec une Agglo très conciliante pour à la fois améliorer le confort et la sécurité de la rue et de ses usagers, c’est en cours…

Nous aviserons, et agirons pour que le prestataire de la cantine ne livre plus le matin aux horaires qui gênent le plus.

Mais l’essentiel repose sur une compréhension mutuelle des uns et des autres pour se respecter, comprendre les intérêts de chaque partie, alors que les alternatives sont proposées. Faciles et rapides à mettre en place.

On joue gagnant-gagnant (en termes de mieux-vivre ensemble, de gains de temps, de sécurité pour les enfants et les adultes, de valorisation du patrimoine), ou tout le monde perd par individualisme.

Pour quelques dizaines de mètres à pied sur un parcours sécurisé, c’est jouable. La municipalité apportera son concours pour que tout se passe au mieux.

La réunion pour les travaux de la rue Gourdon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez10
Tweetez
Partagez